/

Cancer du foie

/

Accueil

Cancer du foie, le guide

Cancer du foie

Relativement rare, le cancer du foie touche deux fois plus d'hommes que de femmes. La cirrhose, les hépatites ou la consommation excessive d'alcool en sont des causes connues, mais ne sont pas les seules. La survie à ce cancer, l'un des cancers digestifs les plus agressifs, dépend en grande partie du stade au moment du diagnostic.

Ce site va vous aider, en toute indépendance et avec des mots simples, à mieux comprendre...

Causes et symptômes

Comprendre les symptômes et causes du cancer du foie

Voir les articles
Prévention et traitements

Prévenir et traiter le cancer du foie

Voir les articles

Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
MG
maurice gaillard

psychologue et aide aux victimes | psy_vincennes

Expert

CL
catherine levern

soins psychologiques .cf "psychologue.net " | c.levern 04 42 80 04 67

Expert

peggy caperet

cabinet de psychologie - psychothérapie à paris

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Cancer du foie, l'essentiel en une page

La page ci-dessous vous donne un aperçu des chapitres et messages principaux abordés dans notre guide sur le cancer du foie. Pour en savoir plus, cliquez sur les liens de votre choix.

Le cancer du foie est un cancer relativement rare qui touche 2 fois plus d'hommes que de femmes.

Cancer du foie : définition

Pour bien comprendre la définition du cancer hépatique, il faut savoir qu'il existe plusieurs formes de cancers du foie :

  • La forme de cancer du foie la plus fréquente est le carcinome hépatocellulaire (CHC). À eux seuls, les CHC représentent 90 % de tous les cancers du foie.
  • Il existe néanmoins d'autres types de cancers du foie :
    • des carcinomes fibrolamellaires qui sont des cancers du foie moins agressifs, mais rares et qui touchent principalement les jeunes ;
    • des cholangiocarcinomes qui sont des cancers des voies biliaires rares et qui touchent essentiellement les personnes qui vivent en Asie du Sud-Est ;
    • des angiosarcomes (ou hémangiosarcomes) qui sont des tumeurs primitives du foie très rares, mais extrêmement agressives ;
    • des hépatoblastomes qui sont des tumeurs du foie qui se développent chez les nourrissons et les enfants.

Par ailleurs, on distingue ces tumeurs cancéreuses du foie des tumeurs hépatiques bénignes telles que l'angiome du foie. Les autres tumeurs du foie non cancéreuses sont :

  • les adénomes hépatiques, relativement rares ;
  • les cystadénomes, très rares et qui touchent simultanément plusieurs zones du foie ;
  • les hyperplasies nodulaires focales du foie qui concernent surtout les femmes qui prennent des contraceptifs oraux ;
  • les kystes hépatiques ou biliaires qui peuvent être relativement volumineux ;
  • les granulomes qui sont de petites inflammations du foie provoquées par une lésion.

Cancer secondaire du foie

Il est essentiel de distinguer les cancers du foie primitifs des cancers secondaires du foie. Ces derniers sont des tumeurs malignes qui se développent dans le foie, mais qui ont pour origine le cancer d'un autre organe. Ils se différencient donc des cancers hépatiques primitifs dans lesquels le cancer fait son apparition directement dans le foie. Au contraire, les cancers secondaires du foie sont souvent une complication liée à des cancers de stade avancé, et notamment :

Il faut également savoir que les cancers du foie de stade avancé peuvent eux aussi métastaser. Dans ce cas, ils colonisent préférentiellement :

  • les vaisseaux hépatiques ;
  • les ganglions lymphatiques proches ;
  • la vésicule biliaire ;
  • les glandes surrénales ;
  • le pancréas ;
  • le côlon ;
  • le diaphragme ;
  • le péritoine ;
  • en dernier lieu, les poumons et/ou les os.

Lorsque l'on se trouve face à un cancer du foie secondaire, on a généralement un faible taux de survie et le pronostic est plutôt sombre.

Facteurs de risques du cancer du foie

Les facteurs de risques de cancer du foie sont connus, contrairement aux causes exactes de son apparition. Ainsi, on sait que certaines personnes ont plus de risque de développer un cancer du foie que d'autres. C'est notamment le cas des personnes :

  • qui sont déjà porteuses d'une maladie du foie (cirrhose, hépatite, hémochromatose, etc.) ;
  • qui consomment beaucoup d'alcool (plus de 3 verres par jour), notamment de façon répétée et sur une longue période ;
  • qui sont exposées à certaines substances (PVC, arsenic, etc.) ou à des radiations ;
  • qui prennent certains traitements, en particulier les contraceptifs oraux à base d'œstrogènes et les stéroïdes anabolisants.

À noter : si l'on se place du point de vue du décodage biologique des maladies (ou biodécodage), le cancer du foie est lié à une peur intense de manquer du nécessaire vital ou de ce qui est perçu comme tel (argent, vacances, emploi, nourriture, etc.).

Diagnostic du cancer du foie

C'est généralement au cours du suivi médical de patients présentant une pathologie hépatique que l'on découvre la présence d'un cancer du foie. Néanmoins, pour poser le diagnostic de cancer du foie avec certitude, on s'appuie sur un ensemble d'éléments :

Cancer du foie : quel traitement ?

Le meilleur traitement du cancer du foie à adopter tient compte :

  • du stade du cancer du foie ;
  • de sa vitesse de développement ;
  • de sa localisation et de sa taille ;
  • du nombre de tumeurs présentes dans le foie ;
  • de son extension éventuelle à d'autres organes ;
  • de l'état de santé du foie et de celui du patient.

En se basant sur ces différentes informations, l'équipe médicale décidera s'il est plus judicieux d'opter pour :

  • une chirurgie du cancer du foie qui consiste à découper et retirer la tumeur ;
  • une greffe de foie qui consiste à remplacer le foie malade par un foie sain, ce qui permet de traiter simultanément le cancer et la maladie chronique du foie ;
  • une chimiothérapie du cancer du foie ou une chimioembolisation (cette dernière combine l'embolisation qui empêche le sang d'alimenter la tumeur et une chimiothérapie plus classique) ;
  • une immunothérapie qui agit sur les mécanismes de développement des cellules cancéreuses ;
  • une radiothérapie qui détruit les tumeurs par radiofréquences ou par micro-ondes ;
  • une radioembolisation qui consiste à empêcher la croissance de la tumeur en injectant plusieurs millions de microscopiques billes radioactives dans les artères qui l'alimentent.

En amont des traitements, il est envisageable de mettre en place une prévention du cancer du foie en réduisant les facteurs de risques. Il faut pour cela notamment :

  • limiter sa consommation d'alcool ;
  • ne pas fumer ;
  • manger équilibré ;
  • se protéger contre l'hépatite B (vaccin, préservatif).

Tout cela permet de garder le foie en bonne santé et ainsi de limiter les risques de développement d'un cancer.

Qui contacter ?

Vivre avec un cancer du foie est difficile à supporter au quotidien. En effet, cela entraîne des contraintes auxquelles on n'a pas forcément pensé auparavant :

  • La prise de médicaments antirejet à vie en cas de greffe de foie, la prise en charge d'une addiction pour les personnes alcooliques, etc.
  • Pour limiter le plus possible les risques de récidives, un suivi régulier des patients, notamment par un hépatologue, le spécialiste qui s'occupe des maladies du foie.

Pour ceux qui souhaitent échanger avec des patients ou anciens patients ayant traversé les mêmes épreuves, il est également possible de se tourner vers des associations et des forums sur le cancer du foie.


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !