Sommaire

 

Le cancer hépatique, aussi appelé cancer du foie, s'attaque à cet organe qui joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de l'organisme. Parfois dit secondaire, car il succède à un cancer débuté dans une autre partie du corps, il peut entraîner des angiomes.

Cancer hépatique : définition et rôle du foie

Le foie se situe dans la partie haute de l'abdomen, du côté droit. C'est l'un des organes les plus importants de l'organisme tant par sa taille que par les fonctions qu'il occupe. Il est notamment chargé de :

  • fabriquer différentes enzymes et de la bile destinées à faciliter la digestion ;
  • synthétiser des protéines nécessaires à la coagulation du sang et les lipides (cholestérol et triglycérides) ;
  • nettoyer le sang des substances nocives et toxiques en les filtrant et en les éliminant ;
  • réguler la glycémie (taux de sucre dans le sang) ;
  • stocker la vitamine B12, le fer, le cuivre et le glucose qu’il récupère lors de la destruction des vieux globules rouges.

Développement du cancer hépatique

Le cancer primitif du foie est relativement rare. Il apparaît généralement à partir de lésions hépatiques pré-existantes et notamment la cirrhose (dans 90 % des cas) ou les hépatites :

  • Dans un cas comme dans l'autre, les cellules hépatiques agressées vont produire un tissu fibreux pour combler l’espace laissé par les cellules mortes.
  • Au fil du temps, cette fibrose empêche le sang de circuler correctement dans le foie. Il fonctionne alors de moins en moins bien.
  • C'est ainsi que, fragilisées, les cellules du foie peuvent se transformer en cellules malignes.

Le cancer du foie est donc un cancer qui apparaît lorsque des cellules hépatiques (du foie) subissent des modifications et deviennent anormales. Ces changements peuvent donner naissance à des tumeurs bénignes (un hémangiome, par exemple), c'est-à-dire non-cancéreuses, ou à des tumeurs malignes, cancéreuses.

Quelles sont les caractéristiques ?

Le cancer hépatique est un cancer qui touche 2 fois plus les hommes que les femmes (notamment au-delà de 60 ans). Cela est dû au fait que les hommes sont plus souvent victimes de pathologies du foie liées à l'alcoolisme que les femmes. En outre, on distingue :

  • les cancers du foie primaires qui ont débuté dans le foie ;
  • les cancers du foie secondaires qui ont atteint le foie (par voie sanguine ou lymphatique) après s'être développés dans une autre partie du corps.
Lire l'article Ooreka

Différents types de cancer hépatique

On distingue 3 formes de cancer hépatique et 1 forme très rare.

Carcinome hépatocellulaire

Le cancer du foie qui se développe à partir des hépatocytes, les principales cellules du foie, prend le nom de carcinome hépatocellulaire (CHC). Il s'agit des tumeurs malignes du foie les plus fréquentes puisqu'à elles seules elles représentent 90 % des cancers primitifs du foie. Dans 80 % des cas, elles font leur apparition sur un foie présentant déjà une pathologie :

  • En Europe, le CHC est essentiellement dû à la cirrhose alcoolique.
  • En Afrique de l'Ouest et en Asie du Sud-est, il est souvent lié à des cas d'hépatites B ou C ou encore à la pollution des aliments, notamment par l'aflatoxine (champignon des tourteaux d’arachide).
Lire l'article Ooreka

Cholangiocarcinome

Les tumeurs cancéreuses qui se développent à partir des voies biliaires sont également considérées comme faisant partie des cancers hépatiques. Ce sont des cholangiocarcinomes :

  • Ils sont beaucoup plus rares que les CHC.
  • On les retrouve essentiellement en Asie du Sud-est.
  • Ils sont provoqués par certains parasites.

Angiosarcome

Enfin, si ce sont les cellules des vaisseaux qui sont concernées, on parle d'angiosarcome(ou hémangiosarcomes) :

  • Il s'agit de la plus rare des tumeurs primitives du foie, mais elle est aussi extrêmement agressive.
  • La plupart des patients ne vivent pas plus d’1 année après le diagnostic.
  • On pense que ce type de cancer est lié à des intoxications chroniques (chlorure de vinyle et arsenic notamment).

Hépatoblastome

Il existe également la forme des hépatoblastomes, des tumeurs très rares qui apparaissent chez les nourrissons et les enfants de moins de 3 ans.

Souvent des cancers secondaires

Le cancer du foie primitif reste un cancer rare, bien que sa fréquence augmente rapidement depuis 20 ans. En revanche, on rencontre beaucoup plus fréquemment des cancers secondaires du foie, c'est-à-dire des tumeurs formées de cellules cancéreuses qui se sont détachées d’une tumeur située ailleurs dans l’organisme. Ces métastases issues d'autres cancers vont se développer dans le foie.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre le cancer du foie

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider