Sommaire

 

Les symptômes du cancer du foie sont le plus souvent généraux, ce qui ne facilite pas leur interprétation. En effet, de nombreuses autres pathologies sont susceptibles de provoquer les mêmes signes. Le diagnostic de ce cancer est donc compliqué à établir et ce n'est parfois qu'à un stade avancé (avec douleurs au côté droit) que la maladie est identifiée.

Cancer du foie : symptômes généraux

Les premiers symptômes du cancer du foie sont discrets, de sorte qu'ils passent souvent inaperçus. Parmi ces signes, certains peuvent orienter vers le diagnostic de cancer du foie. Néanmoins, il s'agit de signes cliniques généraux, observables dans n'importe quel type de cancer et pas spécifiquement en cas de cancer hépatique. On peut ainsi retrouver :

  • une altération de l'état général avec une importante fatigue en raison d'une perturbation des fonctions vitales jouées par le foie (détoxification de l'organisme, contrôle de la glycémie et stockage des nutriments entre autres) ;
  • une certaine faiblesse ;
  • une perte de poids rapide associée à une perte d'appétit car les nutriments ne sont plus correctement assimilés ;
  • des troubles digestifs (nausées et vomissements) ou des troubles du transit (diarrhée, constipation) en partie parce que le foie est chargé de synthétiser la bile, indispensable à la digestion.

Symptômes possibles du cancer du foie

En cas de cancer du foie, d'autres symptômes peuvent également se manifester :

  • des douleurs abdominales qui peuvent irradier jusque dans l'épaule droite (du même côté que le foie) ;
  • la présence d'une masse abdominale sous les côtes du côté droit en raison du gonflement du foie (masse possible côté gauche, traduisant un gonflement de la rate) ;
  • une jaunisse (ictère) provoquée par le blocage du canal biliaire censé évacuer la bile depuis le foie jusque dans le duodénum ;
  • un œdème des membres inférieurs en raison de troubles vasculaires provoqués par une hypertension de la veine porte qui draine le sang veineux du bas du corps et le ramène au foie ;
  • une ascite (accumulation de liquide faisant gonfler l'abdomen) ;
  • une encéphalopathie hépatique due à un mauvais fonctionnement du foie et à une accumulation des déchets dans le sang se traduisant par :
    • de la confusion ;
    • des tremblements ;
    • des pertes de vigilance, voire de conscience ;
    • des troubles de la mémoire ;
    • un changement de la personnalité ;
    • une haleine fétide (halitose).

Symptômes rares

Beaucoup plus rarement, certains syndromes bien spécifiques peuvent faire évoquer un cancer du foie :

  • Le syndrome de Budd-Chiari dans lequel des caillots sanguins entraînent un blocage de la veine hépatique. Il se traduit par un gonflement de l'abdomen et de la rate, un ictère, de la fatigue et des varices œsophagiennes.
  • Un syndrome paranéoplasique qui se traduit par une hypoglycémie (baisse du taux de sucre dans le sang) et une hypercalcémie (augmentation du taux de calcium dans le sang).

En outre, de façon tout à fait exceptionnelle, on peut observer une hémorragie due à une rupture du foie.

Aussi dans la rubrique :

Symptômes et diagnostic du cancer du foie

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider